• Grossesse confortable

La grossesse vient avec son lot de modifications hormonales et posturales.  Le corps de la femme est merveilleusement conçu pour s’adapter à ces changements.

Malgré cela, plusieurs femmes enceintes souffriront d’inconforts trop souvent normalisés. 

Les changements posturaux et biomécaniques qui surviendront durant la grossesse.

posture grossesse

Une grossesse plus confortable malgré tous les changements, 5 trucs pour vous aider :

1.  Éviter les postures statiques 

Oui, il faut bouger. Rester assise ou debout trop longtemps peut apporter une charge supplémentaire sur vos articulations.

  • Lors de tâches de longue durée : prendre des micro-pauses toutes les 30 minutes ;  
  • Lorsque vous êtes debout longtemps : faire des mouvements de bassin en 8 afin de conserver la mobilité des articulations et fléchir les genoux légèrement pour éviter l’hyperlordose. 

 

2.  Avoir une position assise adéquate 

Être bien assise peut apporter plusieurs bénéfices : 

  • Diminuer les douleurs sciatiques en diminuant la pression sur le sacrum ;
  • Diminuer les douleurs lombaires ; 
  • Aider à la digestion en diminuant la pression sur le diaphragme ;
  • Éviter les maux de tête.

4 étapes pour y arriver : 

  1. Apportez vos fesses au fond de la chaise ;
  2. Redressez-vous en conservant la courbe naturelle du bas du dos (lordose) ;
  3. Supportez la lordose avec un petit cousin (une serviette à main roulée est un format idéal) ;
  4. Assurez vous que votre tête n’est pas antérieure à vos épaules.

Le poids de votre bedaine devrait être réparti également entre vos 2 jambes et non vers l’arrière dans votre dos.  C’est le temps d’assumer vos nouvelles courbes !

Mauvais position

3.  Dormir confortablement 

Le sommeil peut être un véritable défi lorsqu’on est enceinte entre les allers-retours à la salle de bain et les insomnies, pourquoi ne pas trouver une posture confortable et être capable de se tourner sans crainte de rester prise. 

Mais quelle position à adopter ?

  • Avant le 3ième trimestre :  celle que vous trouvez confortable tant que vous vous reposez.

  (la chiro en moi vous dirait d’éviter le ventre)

  • Durant le 3ième trimestre :
  1. Sur le coté gauche afin d’assurer une bonne circulation sanguine ;
  2. Ajouter un oreiller entre vos genoux pour éviter la rotation de votre bassin ;
  3. Si votre ventre vous tiraille, un autre oreiller sous celui-ci .

 

4. S’étirer 

Bien que grâce à la relaxine (hormone produite durant la grossesse) vous gagnez en souplesse, les changements posturaux apportent de nouvelles tensions dans vos muscles. Ainsi. certains muscles auront besoin de plus d’attention comme le psoas et le piriforme. Les exercices suivants vous aideront à les étirer.

Dessin 3.1blanctableauD4eva1

 

Le Psoas : exercice de la fente

  1. Gardez le bassin bien droit
  2. Avancez-le l’avant
  3. Vous devriez sentir l’étirement en avant de la cuisse de jambe prenant son appui au sol
  4. Restez dans cette position 30 secondes
  5. Répétez de l’autre côté 

Le Piriforme

  1. Assoyez-vous droite
  2. Placez un pied sur le genou de la jambe opposée
  3. Laissez tomber votre genou vers l’extérieur
  4. Restez dans cette position 30 secondes
  5. Répétez de l’autre côté

 

5.  Demeurer active 

L’activité physique à n’importe quel moment de la vie, même durant la grossesse, est bénéfique. Une activité physique modérée de 30 minutes, 1 à 4 fois par semaine, permet de prévenir certains inconforts durant cette période. 

Quelques conseils :

  • Évitez les chutes et les coups ;
  • Restez hydratée ;
  • Évitez les exercices en extension ;
  • Ne faites pas d’abdominaux durant le 2ième et 3ième trimestre afin de prévenir une diastase du grand droit de l’abdomen. 

Quand consulter ?

Si malgré tous vos efforts les inconforts vous importunent, n’attendez pas qu’ils se transforment en douleur pour prendre soin de vous. Une consultation en chiropratique pourrait prévenir la douleur ou bien la soulager. Les traitements chiropratiques sont adaptés et sécuritaires pour les femmes enceintes. C’est avec des ajustements chiropratiques, manœuvre douce et efficace, que le chiropraticien vous aidera à vivre une grossesse active et confortable. Ces manœuvres visent à stimuler le système nerveux par un mouvement rapide de faible amplitude permettant au corps de mieux se guérir et d’ainsi diminuer la douleur. 

De plus, la chiropratique pourrait vous aider à avoir un accouchement plus facile et moins long. Donc nullement besoin de souffrir pour consulter en chiropratique, un examen neuro-musculo-squelettique complet permettra de s’assurer que les soins chiropratiques seront bénéfiques pour vous. Ainsi, suite à l’évaluation, vous bénéficierez de conseils personnalisés qui vous permettront de continuer vos activités favorites en toute aisance.

Dessin 5Texte et image: Dre Eva Riverin, chiropraticienne